17.sept.2018 Identifiant: 153379

F.C.C. TSR Honda France vainqueur du 82e Bol d’Or !

F.C.C. TSR Honda France vainqueur du 82e Bol d’Or !

 

Championnat du Monde FIM-EWC 2018-2019
F.C.C. TSR Honda France vainqueur du 82eBol d’Or !

 Le team japonais F.C.C. TSR Honda France, champion du Monde en titre, remporte la 82eédition du Bol d’Or, manche d’ouverture du Championnat du Monde FIM-EWC 2018-2019 sur le circuit Paul Ricard du Castellet après 24 heures presque parfaites.

Passées six heures de course irréprochables, durant lesquelles Josh Hook, Freddy Foray et Mike Di Meglio se positionnent régulièrement dans le Top 3 du classement, la Honda CBR1000RR –SP sera contrainte à un arrêt prolongé au stand pour résoudre un problème électrique. L’équipage franco-australien repartira du box en 18eposition et n’aura de cesse de remonter le classement tout au long de la nuit.

A force de relais extrêmement performants de ses trois pilotes, le F.C.C. TSR Honda France pointera 3eà quatre heures de l’arrivée. Tirant également profit des incidents à répétition pénalisant les équipes de tête, le team champion du monde en titre mène la course à deux heures de la fin et passera finalement le drapeau à damier en leader. Le podium du circuit du Castellet n’avait pas vu de Honda sur la plus haute marche de son podium depuis 1996.

L’équipage Japonais quitte le circuit Varois avec 51 points au classement général et mène le championnat FIM-EWC 2018-2019.

Après un début de course aux avants postes la Honda numéro 111 du Honda Endurance Racing pilotée par Sébastien Gimbert, Grégory Leblanc et Erwan Nigon sera contrainte à l’abandon sur problèmes mécaniques. Ils empochent tout de même 9 points pour son classement de 2eaprès 8 heures de course.

 

 

● Josh Hook : « Nous avons eu de la chance aujourd’hui. La plupart des top teams ont rencontré des problèmes. Les nôtres sont arrivés très tôt dans la course ce qui nous a laissé le temps de remonter. Nous n’avions pas d’objectif particulier, nous voulions faire le job et de bons chronos puis prendre ce qui arrivait. Un Top 5 aurait été bien, ce fut la victoire et tant mieux ! Merci à mes coéquipiers et à notre team qui a vraiment travaillé dur pendant les essais. C’est un bon début de saison et cela donne confiance pour l’avenir ».

 

● Freddy Foray : « Il y avait trop peu de temps pour savourer notre titre de champion du monde entre les 8H de Suzuka et le Bol d’Or, et je trouvais ça un peu frustrant. Finalement nous emportons le Bol d’Or et cela résout mon problème. Ce Bol d’Or a été extraordinaire à gagner, surtout que cette même année, nous remportons aussi les 24H du Mans. Depuis le départ, j’ai eu la bonne sensation que cette course était pour nous. Sur une course d’Endurance, il y a les performances, mais aussi une part de chance et aujourd’hui elle était pour nous ». 

 

● Mike Di Meglio : « Ce fut d’abord difficile et compliqué d’arriver dans une nouvelle équipe et surtout de rouler avec une nouvelle moto. Il a fallu que j’apprenne à piloter différemment et il a fallu repartir de zéro. Mais au fur et à mesure des relais, mes temps et ma confiance se sont améliorés et finalement, nous avons accompli une course fantastique ». 

 

Contacts média
57 Total des éléments
Pas de support média disponible
57 Images liées