19 sept. 2021 Identifiant: 346271
URL Copied!

Abandon de F.C.C TSR Honda France au Bol d’Or 2021

Abandon de F.C.C TSR Honda France au Bol d’Or 2021

Championnat du Monde FIM-EWC 2021

Abandon de F.C.C TSR Honda France au Bol d’Or 2021

 

Après un excellent envol au départ du Bol d’Or 2021, l’équipe officielle F.C.C TSR Honda France, abandonne dans la nuit à la suite d’un incident technique. Avec 89 points, le team japonais quitte le circuit Paul Ricard à la 3e place au championnat du Monde d’endurance moto.

Après un excellent envol au départ du Bol d’Or 2021, l’équipe officielle F.C.C TSR Honda France, abandonne dans la nuit à la suite d’un incident technique. Avec 89 points, le team japonais quitte le circuit Paul Ricard à la 3e place au championnat du Monde d’endurance moto.

Le troisième rendez-vous du championnat du monde d’Endurance, dont le départ été donné samedi 18 septembre à 15h sur l'exigeant circuit du Castellet, aura été impitoyable pour de nombreux favoris.

Vainqueur des 12 Heures d’Estoril (Portugal) deux mois plus tôt, le F.C.C. TSR Honda France s’élançait depuis la quatrième place sur la grille de départ, au cumul des temps réalisés lors des séances qualificatives.

Un excellent début de course du pilote français Mike Di Meglio place d’emblée la Honda CBR 1000RR-R Fireblade dans le trio de tête. S’en suit une lutte acharnée pour la première position entre les machines officielles qui se rendent coup pour coup. Les deux chutes sans gravité du Japonais Yuki Takahashi dans l’après-midi et un arrêt au stand prolongé vont contrarier les plans de la Honda #5. Après un excellent travail de l’équipe technique, les pilotes se lancent dans une magnifique remontée de la 23e à la 5e place.

A minuit la pluie fait son apparition et, particulièrement à l’aise dans ces conditions, les pilotes offrent une démonstration de force au guidon de la Honda chaussée de Bridgestone. Yuki Takahaski, quatre secondes plus vite au tour que ses concurrents avec des chronos en 2.08 double son relais. Puis l’Australien Josh Hook, à nouveau le plus rapide sur une piste séchante en 1.57, récupère la 3e place.

La bonne dynamique de l’équipe F.C.C. TSR Honda France sera stoppée à la mi-course par un problème technique qui entraînera, finalement l’abandon de la Honda #5. Les 2 points octroyés pour la position sur la grille de départ ainsi que les 5 points pris lors du classement après 8 heures de course placent désormais l’équipe japonaise à la 4e place au championnat du monde avec 89 points avant la finale prévue à Most (République Tchèque) le 9 octobre prochain.

Enfin, saluons la performance de la Honda #41 du team RAC41-CHROMEBURNER pour son extraordinaire 4e place à l’arrivée de ce 84e Bol d’Or, ce qu’il leur permet de prendre la seconde position du classement Stocsport. Ce résultat récompense la performance, les efforts et la persévérance de toute l’équipe. Ils remontent à la 6e place du classement de la coupe du Monde d’endurance avant l’épreuve Tchèque des 8 heures de Most le mois prochain.

National Moto sera également contraint à l’abandon en l’entrée de la nuit suit à une chute. L’équipe se maintient à la seconde place du classement de la coupe du Monde d’endurance.

 

Mike Di Meglio
“C’est dur. La course était difficile mais nous n’avons jamais abandonné pour revenir à la 3e place, là où nous devrions être. C’est la loi de l’endurance, si on ne prend pas de risque on ne peut pas se battre pour la victoire. Merci à toute l’équipe et à mes coéquipiers qui ont tout donné jusqu’au bout. Maintenant, rendez-vous à Most. ”

Josh Hook
" C’était une course très difficile pour nous aujourd’hui. Après les chutes et un arrêt un peu plus long pour effectuer quelques réparations, nous étions redescendus autour de la 20e place. Toute l’équipe a fait un travail incroyable pour nous permettre de remonter dans le top 3. Je tiens vraiment à remercier mes coéquipiers et toute l’équipe. Nous devons retenir le positif qui est que nous n’avons jamais lâché. Nous irons à Most avec l’intention de faire le meilleur résultat possible. ”

Yuki Takahashi
“ C’est une grosse déception car j’ai fait une petite chute et je suis retombé une seconde fois. Nous avons perdu pas mal de positions mais grâce à l’équipe qui a travaillé très dur et aux conditions de pluie dans lesquelles nous étions très à l’aise, nous sommes revenus aux avant-postes. Nous allons tout donner lors de la prochaine course. ”

Masakazu Fujii - team manager
“Merci beaucoup au public français pour son accueil ! C’est ça la course moto, c’est parfois difficile. Nous avons donné notre maximum jusqu’à la fin sans jamais perdre espoir. Nous sommes maintenant tournés vers la prochaine course. ”.

 

83 Total des éléments
Pas de support média disponible
83 Images liées
Contacts média