26 sept. 2020 Identifiant: 308879
URL Copied!

Double podium F.C.C. TSR Honda France aux 12H d'Estoril 2020

Double podium F.C.C. TSR Honda France aux 12H d'Estoril 2020

 

 

F.C.C TSR Honda France second des 12 Heures d’Estoril et
3e du Championnat du Monde FIM EWC 2019-2020 

 

Cette quatrième et ultime épreuve du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC 2019-2020 aura tenu les spectateurs en haleine jusqu’au bout. À l’issue de 12 heures de course et après 421 tours parcourus, l’équipe F.C.C TSR Honda France termine finalement à la deuxième place des 12 Heures d’Estoril et se classe troisième du Championnat FIM EWC 2019-2020. 

Parti de la deuxième place pour le départ des 12 Heures d’Estoril, Mike Di Meglio réalisait un superbe holeshot, avant d’être rapidement rattrapé par ses concurrents en piste. Au fil de cette course très disputée, Josh Hook, Mike Di Meglio et Freddy Foray parvenaient tout de même à se maintenir à la deuxième place, reprenant même régulièrement la tête de course au jeu des ravitaillements. 

Grâce à ces belles performances, l’équipe F.C.C TSR Honda France empochait un bonus de 9 points à l’issue de la huitième heure de course. Par la suite, les pilotes de Masakazu Fujii ont continué à enchaîner les relais dans un rythme de course incroyable au guidon de la Honda CBR 1000RR-R, empochant même le record du tour et les 3 meilleurs partiels avec Mike. Mais cela ne suffira pas pour aller chercher la victoire face à leurs adversaires en piste. 

Le trio de pilotes et leur équipe technique terminent donc cette finale du Championnat FIM EWC à la deuxième place, à seulement 24 secondes des vainqueurs. L’équipe se place ainsi à la troisième place du classement mondial et aura su démontrer les performances et la fiabilité de la nouvelle Honda CBR 1000RR-R. 

L’objectif de l’équipe japonaise pour la saison prochaine sera de confirmer en repartant à la conquête de la couronne mondiale grâce à un trio de pilotes expérimenté et à une moto plus compétitive que jamais. 

 

Mike DI MEGLIO :
« Ça a été une course très intense, on est partis avec un choix de pneus qui n’était pas idéal pour nous. Ensuite on a réussi à prendre un bon rythme, je pense qu’on aurait pu se battre pour la victoire à la fin, donc le plaisir aurait été encore meilleur. Mais je pense qu’il faut accepter cette deuxième place, c’est un super résultat. Tout le monde a fait un excellent travail et ce n’était que la deuxième course de cette moto, donc on en tire que du positif pour l’année prochaine ». 

Josh HOOK :
« On a fait une bonne course, la moto était performante tout au long de l’épreuve et on avait le rythme pour gagner. C'était vraiment difficile pendant les relais successifs vers la fin. Il y a certainement des choses que nous devons améliorer dans les stands, parce que je pense que cela nous a coûté une sacrée chance de gagner cette course. Mais nous devons être satisfaits de l’issue finale, nous terminons à la deuxième place, nos chronos étaient bons et même si ce n'est pas une victoire, c'est un beau résultat. Lorsqu'on a une moto incroyable, le résultat final importe peu. L'équipe a fait un travail incroyable ici et je tiens à la remercier chaleureusement, ainsi que tous ceux qui ont participé à ce travail. J'ai déjà hâte d'être à l'année prochaine ». 

Freddy FORAY :
«
Finir deuxième ce n’est pas si mal, je tiens à remercier mes coéquipiers qui ont terminé la course et qui ont fait un travail extraordinaire sur un circuit physique comme celui-ci. J’ai des problèmes aux épaules qui me privent de force dans les bras, ce qui m’a causé quelques difficultés au Mans et encore plus ici où il fallait avoir un gros rythme. Je vais profiter de l’intersaison pour traiter ce problème et j’espère très vite pouvoir profiter pleinement à nouveau du plaisir de piloter cette fantastique moto ». 

Masakazu Fujii - Team manager 
« Nous avons fait de l'excellent travail et nous disposons d'une machine très rapide. Nous avons gagné les 24 Heures Motos au Mans alors que nous n'avions pas eu beaucoup de temps pour développer la moto. Ensuite, nous terminons ici à Estoril à la deuxième place avec seulement 24 secondes de retard sur les vainqueurs après 12 heures de course ! Nous n'avons jamais abandonné pendant la course et nous savons que nous ne sommes qu'au début de quelque chose de grand. L'année prochaine, nous reviendrons plus forts et nous récupérerons le titre ». 

 

Photos, communiqués et dossiers de presse disponibles sur : 

https://hondanews.eu/fr/fr/motorcycles 

 

35 Total des éléments
Pas de support média disponible
35 Images liées
Contacts média