Communiqué de presse
19 févr. 2019 Identifiant: 161903

Honda annonce une réorganisation mondiale de sa production

19 février 2019 – Honda a annoncé aujourd'hui la réorganisation de son réseau mondial de production. Cette réorganisation s’inscrit dans l’engagement accru de Honda envers les voitures électriques, compte tenu des mutations sans précédent intervenues dans l'industrie mondiale de l’automobile. Compte tenu des défis significatifs qu’implique l’électrification, Honda souhaite réorganiser ses activités de production dans le monde, pour se concentrer dans les régions où sont anticipés des volumes de production élevés.

 

Dans ce contexte, Honda UK Manufacturing Ltd. a informé aujourd'hui ses employés de son projet de fermeture de son usine de fabrication de véhicules à Swindon au Royaume-Uni d'ici 2021, à la fin du cycle de production du modèle actuel. L'usine produit actuellement environ 150 000 voitures par an et emploie environ 3 500 personnes. La consultation débutera aujourd'hui avec les salariés potentiellement impactés.

 

Ce projet de restructuration mondiale aura également des conséquences pour les activités automobiles de Honda en Turquie. Honda Turkiye A.S. produit actuellement 38 000 voitures par an. Honda cessera sa production du modèle actuel de berline Civic en 2021 mais souhaite poursuivre ses activités commerciales. Durant toute cette période, Honda Turkiye A.S maintiendra un dialogue constructif avec les parties prenantes turques concernées. 

Katsushi Inoue, Directeur des opérations – Europe de Honda Motor Co., Ltd., et Président de Honda Motor Europe, a déclaré : « Compte tenu des changements sans précédent que connait notre industrie, il est indispensable d’accentuer notre stratégie d’éléctrification et de réorganiser nos activités mondiales en conséquence. Dans ce contexte, nous avons dû prendre la décision délicate de lancer une procédure de consultation de nos salariés afin de déterminer de quelle manière nous pourrions réorganiser notre réseau de production pour faire face à l’avenir. Ces décisions n'ont pas été prises à la légère et nous regrettons profondément le caractère particulièrement brutal de cette annonce sur nos salariés. »

Total des éléments
Pas de support média disponible