18.mars.2016 | ID: 72639

Honda annonce le début de la production en série de la NSX 2017 à partir du mois d’avril 2016

Le nouveau centre de production PMC (Performance Manufacturing Center) de Marysville dans l’Ohio (États-Unis) va commencer la production en série de la nouvelle supercar Honda NSX fin avril 2016. Les premières livraisons auront lieu à l’automne 2016 pour les clients européens.

Le tout nouveau centre de production PMC (Performance Manufacturing Center) a été construit spécialement pour assurer la production mondiale de la nouvelle NSX. Conçu pour apporter des innovations dans les moyens et les méthodes de production de faibles volumes de voitures spéciales, le PMC relève le défi de combiner un savoir-faire d’avant-garde avec une qualité extrême en renouvelant les méthodes de construction, peinture, assemblage et contrôle qualité des véhicules.

La NSX sera entièrement construite dans les locaux du PMC. Le centre a été conçu de zéro, notamment pour la carrosserie composite unique de la NSX et son cadre en treillis majoritairement aluminium.

«Toutes les pensées innovantes et le travail acharné qui ont contribué à la création de cette usine de fabrication ultramoderne nous ont permis d’atteindre notre objectif de construire une supercar en Amérique» a déclaré Clement D' Souza, le chef de projet en charge de l’ingénierie du PMC, qui a dirigé la création de l’unité de production. «La passion incroyable et l’esprit de compétition de nos collaborateurs hautement qualifiés transparaît immédiatement dans la qualité de classe mondiale et les incroyables performances de la Honda NSX, cette supercar de nouvelle génération.»

Le PMC emploie environ 100 collaborateurs, qui assistent ou sont directement impliqués dans la production, la peinture, l’assemblage et le contrôle qualité des carrosseries. Ces artisans travaillent de concert avec une robotique de pointe pour appliquer à la NSX les plus hauts niveaux de qualité et de savoir-faire.

La combinaison du savoir-faire humain et de l’innovation technologique dans le processus de fabrication de la NSX a conduit au dépôt de 12 demandes de brevets américains.

Technologie de soudage de précision robotisée

Le cadre en treillis majoritairement aluminium a été entièrement assemblé par soudage MIG robotisé, une première dans l’industrie automobile. Huit robots soudeurs réalisent 860 soudures MIG précises et reproductibles sur le cadre en treillis, ce qui assure un processus de montage de la carrosserie d’une extrême précision. La précision est améliorée par des supports de carrosserie de type rôtissoire qui permettent de basculer la carrosserie sur 360° pendant le processus pour offrir un accès optimal aux bras de soudage robotisés.

Prétraitement au zirconium

Un processus d’attaque employant un matériau à base de zirconium est appliqué au cadre en treillis avant l’application de l’apprêt résistant à la corrosion. L’utilisation du zirconium joue un rôle primordial dans l’obtention d’une qualité de classe mondiale et réduit les rejets environnementaux au cours du processus de peinture.

Application du mastic avec rôtissoire

L’utilisation de deux rôtissoires qui permettent de charger le cadre en treillis, de le lever et de le tourner sur 360 degrés au cours du processus de masticage de la carrosserie, permet une application plus précise du mastic et une meilleure ergonomie pour les techniciens. La rôtissoire est également employée pour une opération inédite dans l’industrie qui consiste à fixer le cadre en treillis d’un seul côté pour un chargement et un déchargement plus efficaces. Cette technique fait l’objet d’une demande de brevet.

Moulage par ablation

Pour la première fois dans l’industrie automobile une nouvelle technologie de moulage, le moulage par ablation, a été utilisée pour la création de six nœuds avec le cadre en treillis, qui servent de suspension rigide, de points de fixation du groupe motopropulseur ainsi que d’éléments clés de la structure déformable. Les nœuds moulés par ablation sont produits par l’usine de moteurs Honda à Anna dans l’Ohio qui assemble également le moteur V6.

Contrôle qualité direct

Des techniciens de soudage hautement qualifiés effectuent un examen visuel et mesurent avec précision chaque pièce à chaque étape du processus de soudage. Cette pratique valide la qualité, l’exactitude et la précision dimensionnelle du cadre en treillis qui sont essentielles pour les performances dynamiques du véhicule et la précision du montage de son groupe motopropulseur, de sa suspension, de ses panneaux de carrosserie et de ses autres composants.

Pôle de contrôle qualité vitré

L’approche «qualité totale» du processus de production est présente non seulement dans l’esprit de chaque technicien, mais également dans la conception des installations. Au centre de l’usine du PMC se trouve un pôle de contrôle qualité doté de parois de verre. Cela permet aux techniciens de chaque service de surveiller tous les aspects d’un véhicule tandis qu’il passe chaque étape du processus de production.

Savoir-faire de classe mondiale

Pendant tout le montage, le savoir-faire manuel complète les processus robotisés de pointe. Des techniciens qualifiés dans la fabrication passent plus de 14 heures à assembler le groupe motopropulseur, la suspension, les composants électroniques intérieurs et les panneaux de carrosserie extérieurs. Des modèles visuels des opérations aident les techniciens à s’assurer que chaque processus est exécuté conformément aux exigences établies.

Le vissage de chaque boulon est commencé à la main par un technicien puis serré aux tolérances exactes à l’aide de clés dynamométriques connectées sans fil. Cette technologie permet d’enregistrer le couple de serrage de chaque boulon de chaque voiture, assurant une qualité encore supérieure du processus de montage.

Contrairement aux voitures monocoques conventionnelles dans lesquelles les panneaux extérieurs sont fixés par soudage, la NSX est dotée d’un cadre en treillis qui exige que les panneaux de carrosserie extérieurs soient les dernières pièces fixées. Cela permet d’installer ces panneaux extérieurs avec précision pour garantir un ajustement de qualité supérieure.

Finition extérieure de classe mondiale

Parallèlement à une préparation approfondie du support et à des processus de polissage, chaque NSX comporte jusqu’à 11 couches d’apprêts et de peintures pour une finition de surface d’une qualité sans équivalent dans la catégorie voiture.

Contrôle des performances dynamiques

Bénéficiant de l’immense expertise en compétition de Honda, la NSX subit un processus rigoureux de contrôle des performances dynamiques avant livraison. Cette procédure stricte comprend une opération minutieuse d’alignement des roues de 45 minutes, un contrôle du poids et de la hauteur de caisse aux quatre roues et des mesures précises des performances des quatre freins ainsi que des contrôles d’autres performances critiques. La moitié des 12 demandes de brevets américains concernent les processus exclusifs créés pour ce domaine.

Moteur V6 bi-turbo

Le moteur V6 bi-turbo à lubrification à carter sec spécialement conçu est méticuleusement assemblé à la main par un petit groupe de techniciens experts, dans l’usine de moteurs de la société à Anna, non loin dans l’Ohio. Plus de six heures sont nécessaires pour assembler manuellement chaque moteur en employant des techniques et des processus étalonnés à l’aide des programmes d’ingénierie développés par la société pour les compétitions de classe mondiale, afin de s’assurer que les normes de qualité et de performance les plus élevées possibles soient atteintes. Chaque composant est assemblé à la main, par exemple, et chacun des 547 boulons est serré manuellement selon des tolérances de couple de serrage précises.

Une fois entièrement assemblé, chaque moteur de NSX est équilibré à la machine, passé au banc d’essai puis rodé pendant l’équivalent de 240 km (150 miles) afin de s’assurer que chaque NSX soit prête pour le circuit au moment de sa livraison à son propriétaire.

Fermer